RSS Facebook Twitter
plume
 

« On nous ment ? »

Cher François,

Y a un truc que je comprends pas.

J’entends en boucle, sur les radios, les invectives de Sarkozy dénonçant les mensonges de Hollande – tu les as entendus, toi aussi, les « (…) quand on dit que l’ennemi c’est la finance (…), quand on compromet l’avenir de la filière nucléaire (…), on affaiblit la France et on ment aux Français » et puis le tragique « on ment du matin au soir ». Hein ? Tu les as entendus ?

Je sais bien que le contexte est celui du meeting politique dont l’enjeu est de galvaniser les foules en recourant à une rhétorique « coup de poing », avec raisonnements raccourcis et vocabulaire minimaliste. Je ne suis pas idiot.

N’empêche que, médiatisation oblige, ce type de formules-chocs, en principe éphémères et réservées à un entre-soi complaisant, s’affichent en fond du débat politique, faisant de ce débat un « flingage » superficiel aux relents de diffamation ou de calomnie (accuser un homme politique de mensonge et en persuader ses interlocuteurs à force d’éructations, ça n’est pas rien, hein ? Il semble pourtant que ça n’ait pas affecté Hollande plus que ça…).

Google étant mon ami, il m’a permis de constater qu’il existe aussi des sites entiers consacrés aux « Mensonges de Sarkozy ». Ironie de la politique. Ses mensonges-là, en définitive, comme ceux d’ Hollande, sont en réalité des promesses non tenues ou des contradictions insolemment assumées. De l’opportunisme, quoi.

Et c’est en cela qu’ils sont condamnables ! Il n’est pas question de jugement moral. Pas question de diabolisation des personnes. Il s’agit de détournement de la conscience politique ; il s’agit de négation de l’honnêteté intellectuelle ; il s’agit de mépris de la mémoire et de la raison citoyennes. Ni plus. Ni moins. Et pardonne-moi cette emphase : tout ça m’énerve.

Alors, est-ce que ce sont ces pratiques  -auxquelles nous, citoyens, tendons parfois à nous satisfaire- que tu vises aussi en dénonçant la « sarkhollandisation » de la scène politique ?

 

Tu crois que les Français sont dupes ?

Cordialement,

 

Primo

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire