RSS Facebook Twitter
nicole
 

La présidente du Modem finistérien Nicole Jouan a choisi de ne pas attendre le positionnement de François Bayrou

La présidente du Modem finistérien Nicole Jouan a choisi de ne pas attendre le positionnement de François Bayrou, annoncé pour 19 h, ce soir, pour faire connaître sa position dans la perspective du second tour de l’élection présidentielle.

« Face au bilan négatif dans beaucoup de domaines du président sortant et au crédit qu’il accorde aux thèses de l’extrême droite en cette fin de campagne, indique-t-elle, je me sens plus proche des valeurs portées par le candidat socialiste, tout en étant sans illusion sur la faisabilité de certaines des mesures de son programme ».

Nicole Jouan, qui précise livrer là son ‘sentiment personnel » qui « reflète une tendance forte mais non unanime » au sein de son parti, ajoute souhaiter que « François Bayrou se prononce pour l’alternance ».

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire

 
 
 
 
 
 

5 Commentaires

Nicole,

Première réaction.

L’international ne fait plus partie des campagnes présidentielles depuis longtemps. Puisque c’est ainsi il faut réagir sur le même terrain, le national.

Le spot de campagne de Nicolas SARKOZY est absolument terrifiant pour un Humaniste. Il nous présage un état policier avec des arrestations d’étrangers sous les feux des caméras.

C’est immonde.

J’aurais accepté n’importe quelle prise de position de ta part, tu sais le respect que j’ai pour toi.

Mais celle là je ne l’accepte pas seulement, je la comprends et la partage. Nous ne devons pas prendre le risque de donner un second mandat qui serait de surcroit le dernier consécutif à ce pouvoir.

Merci.

Par José, le 3 mai, 2012
 

en espérant que le traitre,le judas BAYROU,qui a fait
perdre nicolas SARKOZY soit éliminé politiquement
aux prochaines législatives;par son positionnement
pro HOLLANDE il a fait basculer les 30 à 40% d’indécis
du MODEM et a grandement contribué à l’élection de
HOLLANDE.Cela se payera dans les urnes.

un ancien électeur MODEM

Par caradec, le 9 mai, 2012
 

@Caradec

Merci de votre commentaire plein de finesse et de mesure, imprégné de cette modération responsable qui, depuis toujours, fait des centristes ce qu’ils sont.

Par Pirrone Claudio, le 9 mai, 2012
 

A Caradec.

Je regrette votre réaction.

Le MoDem n’a jamais été une succursale du parti de Nicolas Sarkozy. De ce fait, le président du MoDem, François Bayrou, est libre de décider de son vote et il est libre de l’annoncer publiquement. François Bayrou a décidé de dénoncer la dérive de Nicolas Sarkozy vers l’extrême-droite et je suis totalement en accord avec lui.

Pour respecter des alliances anciennes, vous semblez accepter de vous éloigner des valeurs du Centrisme. Je vous reconnais ce droit. Pour ma part, je suis un acteur du MoDem et je continue à agir pour que le Centre retrouve la fierté d’être une force indépendante. D’être une force qui compte.

Le candidat du Centre sur la circonscription Pont-l’Abbé Douarnenez sera Michel Canevet, de l’Alliance Centriste. J’ai appelé à voter contre Sarkozy. Il a appelé à voter pour Sarkozy. Et alors ? Je soutiendrai sa candidature. Ni Sarkozy ni Hollande ne sont les maîtres des décisions que nous prenons. Le Centre, c’est nous. Et le Centre, c’est toujours vous, si vous faites le choix de la liberté.

Jacques Tanguy
Délégué de la 7e circonscription

Par Jacques Tanguy, le 9 mai, 2012
 

Bonsoir « Caradec »

Vous avez raison d’exprimer votre colère…

Vous pensez que le choix de monsieur Bayrou a favorisé la défaite de monsieur Sarkozy… En êtes-vous si sur ?

Ne pensez-vous pas au contraire que c’est monsieur Sarkosy et son agitation dans le vide (un fait divers par çi, une loi jamais appliquée par là, un clip de second tour exclusivement consacré à l’immigration et aux frontières, etc…) qui sont la cause de son échec !

Monsieur Sarkozy n’a eu de cesse de dire et de faire tout et son contraire.

Que pouvez faire monsieur Bayrou qui est un homme honnête (ce sont les Français qui le disent). Il a pris une décision courageuse sans aucune négociation.

Je vous demande de réfléchir maintenant que vous avez exprimé votre colère.

Cette prise de position ne va-t-elle amener une autre approche de la politique dans notre pays ?

Cette prise de position ne va-t-elle pas permettre qu’un vrai « centre indépendant » existe… non pas celui d’un camp (droite ou gauche) mais celui d’un pays et d’un peuple ?

C’est la naissance du « Centre pour la France » notamment pour les législatives qui arrivent !

Et vous y avez votre place avec tous ceux qui ne se laissent pas influencer par des intérêts partisans… et tous ceux qui veulent construire demain…

Joël Martin – Chargé de la communication de la 7ème circonscription du Modem 29

Par MARTIN Joël, le 10 mai, 2012