RSS Facebook Twitter
Mouvement Démocrate
 

Liberté d’apprendre pour la langue bretonne

Aux examens de certaines épreuves du bac et des brevets notamment, certains élèves des filières bilingues ont souhaité être jugés par un correcteur bretonnant dans la continuité de leur apprentissage des fondamentaux d’une discipline en breton.

Nous apportons notre soutien plein et entier à la démarche de ses élèves.

Lors de son allocution en Bretagne à Quimper, le Président de la République a marqué sa volonté de valoriser la langue bretonne qui selon ses propres mots, n’est pas une menace pour la langue française et la 5e République.

Dans la continuité de ce discours, nous souhaitons que l’administration du rectorat reconnaisse le droit à ses élèves d’être corrigés en Breton.  Au titre de la différenciation, nous demandons à Emmanuel Macron de donner les moyens au rectorat de Rennes et de Nantes pour corriger les copies en breton avec les professeurs compétents.

David Guillerm, Président du Mouvement Démocrate du Finistère

Isabelle Le Bal, Conseillère régionale de Bretagne, 1ère adjointe de Quimper – Vice-présidente du MoDem 29

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire