RSS Facebook Twitter
alain2
 

Le MoDem 29 soutient le projet de reprise des abattoirs Gad par Lampaul Agro

Quand il y a 250 emplois à la clef, quand les investisseurs ont répondu présents, quand  la communauté de communes du pays de Landivisiau apporte son soutien il ne faut plus attendre. Il est du devoir de la Cecab de transférer ses locaux à ses anciens cadres. Le MoDem 29 demande à ce groupe d’agir en entreprise responsable et de rechercher avec Lampaul Agro et ses partenaires les modalités juridiques de la mise à disposition du site de Lampaul Guimiliau. La force et la vitalité de notre région réside dans l’union de ses entreprises autour de la défense de son économie. La Cecab ne peut pas s’exclure de cette solidarité. Elle ne doit pas décevoir une nouvelle fois les finistériens. Elle doit agir pour l’emploi et trouver un accord avec Lampaul Agro.
Là où la fermeture de l’abattoir Gad a laissé 889 salariés sur le carreau, un espoir est né du dynamisme d’un groupe d’anciens cadres de cette usine. Leur projet industriel, financé par de solides partenaires locaux, s’appuie sur quatre groupements d’éleveurs. Il permettra de redonner du travail à 250 salariés. Aujourd’hui, tout est organisé, tout est prêt. Seul manque la clé des locaux que détient la CECAB, le groupe qui a licencié les ouvriers de Gad.

Alain SOMME
Président du MoDem 29

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire