RSS Facebook Twitter
Mouvement Démocrate
 

Gilets jaunes – Appel au dialogue et à la fin des violences

Les responsables du Mouvement Démocrate du Finistère, sont très soucieux des manifestations sociales qui se déroulent dans leur département, en Bretagne et partout en France.

Le désarroi de nos concitoyens est toujours très présent dans les entreprises et les familles malgré les annonces du Premier Ministre et du Président de la République quant aux annulations des différentes taxes prévues dans la Loi de Finances pour 2019.

Notre famille démocrate, aux valeurs humanistes issue de la démocratie chrétienne du MRP, garde toujours au cœur du projet politique du MoDem, la défense de la personne humaine en ce 21ème siècle. Nous rappelons que notre objectif politique est de construire une société libre où chacun puisse trouver sa place dans le respect dû à sa personne et à ses convictions propres.

Ces dernières semaines, les violences ont pris le pas sur le débat démocratique et menace l’équilibre de nos institutions. Les corps intermédiaires : associations, syndicats, partis politiques, organisations professionnelles; sont indispensables à un dialogue constructifs pour sortir de cette crise de confiance et apporter des solutions. Nous souhaitons fermement que le gouvernement leur permettent d’être des interlocuteurs privilégiés pour redonner du sens.

Les pouvoirs publics doivent replacer l’homme au cœur du projet social et économique. Ils doivent être à l’écoute des inquiétudes des citoyens.

Aujourd’hui, alors que la période est cruciale pour de nombreux commerçants, la liberté d’entreprise est compromise par les obstructions violentes à l’activité économique. Il faut remettre en route les conditions sereines pour nos entreprises, surtout les PME, les TPE, les commerçants et artisans qui sont au cœur des emplois dans les régions et les territoires.

La justice sociale et le développement durable doivent être le corollaire de la croissance économique, avec une attention particulière du respect des personnes et des plus fragiles.

La violence n’est jamais une solution et n’est pas justifiable. La sécurité doit être assurée par le gouvernement afin que chacun puisse circuler librement. Nous remercions tous les professionnels des secours, de la police et de la santé pour leur professionnalisme.

Le Modem invite à une double exigence, celle de la sécurité de nos concitoyens et celle d’un chemin juste et clair, celui de l’engagement vers le dialogue.

Nous sommes ouverts au dialogue et disponible par email en cliquant ici.

A l’écoute des remarques et propositions de tous les Finistérien.e.s.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire