RSS Facebook Twitter
flickr-4122434587-hd
 

Cassandre et le dieu Média

Cher François,

Ce n’est pas à toi que je rappellerai l’histoire de l’héroïne troyenne Cassandre qui, douée du don de prophétie, fut punie par le dieu Apollon qui lui ôta le pouvoir de persuasion : Cassandre annonçait l’avenir ; avait toujours raison ; mais nul ne la croyait.
Mythe ô combien tragique, n’est-ce pas ?
La tradition politique s’est naturellement emparée de ce mythe, faisant de certains de ses représentants des « cassandres », le plus célèbre d’entre eux étant Mendès-France. Ça non plus, ça n’est pas à toi que je l’apprendrai.

Alors, la France des décennies à venir dira-t-elle de François Bayrou qu’en 2012 il a incarné  Cassandre, lui aussi ?

Gageons que non !

La France n’attendra pas les temps futurs pour reconnaître la vision, la clairvoyance et le talent du chef du MoDem : elle les a déjà reconnus ! 62% des Français estiment que Bayrou comprend bien les problèmes du pays, 47% qu’il a un projet crédible et 39% l’étoffe d’un Président (TNS-SOFRES-13/04/2012).

Mais c’est sans compter la volonté des dieux, diront les pessimistes. Cassandre était peu de chose face au tout puissant Apollon…

Certes.

Mais Apollon n’est plus.

Le monde moderne cependant lui a substitué un autre dieu, capable lui aussi de se montrer « brillant » et « ambigu ». Cette divinité moderne, c’est le dieu Média.

Le dieu Média. Celui qui est capable de se jouer du peuple en l’amenant à confondre « boniment et raisonnement » ; « célébrité et crédibilité » ; « visibilité et compétence », allant jusqu’à permettre à certains hommes politiques de « convertir le capital célébrité » qui de sa compagne, qui d’un projet de conquête martienne, qui d’une fan bimbo improvisée chanteuse, en « capital politique » en vue de l’élection à la Présidence de la République.

C’est un fait.

Mais le dieu Média d’aujourd’hui est-il aussi puissant que l’Apollon d’autrefois ? D’aucuns parmi nous le redoutent.

Ce dont nous voulons être sûrs, cependant, c’est que la crédulité et la soumission des citoyens d’aujourd’hui ne sera pas celle des Troyens d’hier !
Bayrou ne sera pas le Cassandre de 2012 parce que les électeurs français sauront rester sourds au chant des sirènes et des illusions auxquelles les médias font écho. Ils sauront entendre le message d’ambition et de clairvoyance que le MoDem veille à maintenir quelles que soient les distractions et les interférences imposées dans le grand barnum que cette campagne s’évertue à toujours remonter !

Primo Dem

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire